Bienvenue au Paradis de Bernard Werber


Bienvenue au Paradis
De Bernard Werber
Pages : 193
Éditions : Le livre de poche
Prix :5,90

Résumé
Le Paradis ?
Un jour vous aussi vous y viendrez.
Alors préparez-vous au Jugement dernier. Il y aura un avocat (votre ange gardien), un procureur (votre démon) et un juge (de préférence impartial).
Mais les valeurs au Paradis ne sont pas les mêmes que sur Terre.
Anatole Pichon va en faire l’amusante expérience.

Avis
J'ai reçu cette petite merveille dans le cadre du partenariat avec « Le livre de poche imaginaire » que je remercie pour cette belle découverte. J'ai entendu de nombreuses fois parler de cet auteur mais je ne me suis jamais arrêté dans une librairie pour prendre un de ces nombreux romans et je le regrette car si tout ces écrits sont du même gabarit que « Bienvenue au paradis » je ne passerais plus à côté.
Dans cette pièce, nous rencontrons Anatole Pichon, juge de son vivant qui se retrouvera dans une situation très délicate puisque en effet cela va être son tour d'être jugé.
Avec beaucoup d'ironie nous allons retracé les grandes lignes de la vie d'Anatole, les erreurs qu'il a pu commettre mais aussi le bien qu'il a apporté. Le jugement dernier pèse la balance du pour ou du contre d'une vie au paradis.

Un petite pièce qui se lit très rapidement, d'autant plus qu'elle est très rigolote, original et tellement bien écrit. Une superbe découverte « auteur » puisque dans la foulée je me suis pris un autre de ces romans !!

Si vous ne connaissez pas, empressez vous de vous le procurer !! Ce livre est vraiment super !!  

Extrait

Bertrand
L'intérieur est bien le reflet de l'extérieur. Et je peux vous dire que d'ici on voit tout. J'ai lu ses fiches. Ce qu'elle a accompli de plus intéressant dans son existence c'est une charlotte cerises au kirsch. Et un macramé représentant un moulin dans un champ de coquelicots.

Anatole
Il n'y a pas de mal à être bonne cuisinière et bonne couturière.

Bertrand (à Gabrielle)

M.Pichon a montré une sorte d'absence de bon goût qui frise l’indécence. Il s'est mis avec une conne patenté aussi intellectuellement développé qu'un pot de moutarde

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Red Queen de Victoria Aveyard

Thormäe "Le cantique du soleil" de William Riverlake

Bird Box de Josh Malerman